Anahita Bathaie

Anahita Bathaie

Les vidéos d’Anahita Bathaie mettent en scène ses deux sujets de prédilection, l’enfance et la guerre. Que penser quand la guerre reprend ses droits de cité à travers l’image télévisuelle, de ce paradoxe de la situation, du décalage entre diffusion et réception. L’apparente douceur du traitement de l’image artistique confrontée à une sonorité violente d’effroi.
Née en 1973 en Iran - Vit et travaille à Paris.

Anne de Nanteuil

Anne de Nanteuil

Le travail d’Anne de Nanteuil trouve son principe dans l’équivoque. Au vu des matériaux utilisés dans ses oeuvres. Ses rendus contrefaits, de plastiques imitant bois, carrelage ou pierre, la véracité s’avère être le produit d’une falsification réussie. Assumant le simulacre pour réaffirmer l’essentiel : vrai et faux ne sont que des idées et non des états.
Née en 1979 à Paris - Vit et travaille à Paris.

Anouck Durand Gasselin

Anouck Durand Gasselin

Les oeuvres d’Anouck Durand Gasselin oscillent entre photographie, emprunte et indéterminisme. Les sujets apposés permettent au regard de s’y perdre, illimité, toujours au-delà. Comme par retrait, ils projettent en avant le résultat de l’oeuvre «imprimée». Enfin ils permettent de concevoir la photographie comme un véritable organisme vivant.
Née en 1975 à Poissy - Vit et travaille à Paris.

Jean-Baptiste Perrot

Jean-Baptiste Perrot

Jean-Baptiste Perrot expérimente de nouveaux protocoles pour produire ses dessins, composant des images floues, déformées, offrant la séduction trouble des mauvaises transmissions télévisées ou de bug informatique. Images tramées, diffuses, hypnotiques, qui fascinent et procèdent d’un fourmillement instable et dynamique à l’intérieur de l’oeuvre. La représentation abstraite du monde donne à percevoir sa part invisible, émotionnelle. La figuration, elle, va permettre d’appréhender sa part matérielle, concrète. « Il faut repartir d’une particule élémentaire et reconstruire cette réalité; rebâtir le point, la ligne, le plan, le volume ».
Né en 1972 au Havre - Vit et travaille à Paris.

Matthieu Martin

Matthieu Martin

Les pièces de Matthieu Martin opposent, au premier abord, une résistance au regard.
À la limite du visible, ses sculptures, photographies, peintures et vidéos dénotent une volonté d’économie plastique: le plan d’un socle s’incline imperceptiblement, une bande adhésive vient contraindre l’espace, cette pierre montée sur roulettes se réfère à l’histoire de l’art; champ élargi de la sculpture et de ses déplacements, ici au sens propre comme au figuré.
À défaut d’utiliser, Matthieu transforme et capte l’esthétisme d’objets ou de traces quotidiennes.
Né en 1986 à Bayeux - Vit et travaille à Berlin.

Samuel Martin

Samuel Martin

Samuel Martin désérotise dans ses dessins la nudité. De part sa technicité, la narration est construite et évolue autour de décors de théâtre grandeur nature. L’avant, l’après scène, tout est suspendu au temps arrêté et convoqué par l’artiste. Au regardeur de définir, d’imaginer, d’interpréter l’oeuvre et l’histoire qui découle de cet instant figé dans le fusain.
Né en 1976 à Amiens - Vit et travaille en Normandie.

The Kid

The Kid

The Kid travaille, à travers le dessin, la sculpture et la peinture, le thème du déterminisme social des bas fonds de l’Amérique profonde. La violence laisse échapper une obsession de la fragilité; se mêlent ainsi les gangs, le rapport à la catharsis, les emblèmes religieux qui font le lien en tant que symbolique entre notre époque et la tradition picturale ancienne.Né en 1991 - Vit et travaille à Paris et Amsterdam.

Léo Dorfner

Léo Dorfner

Les oeuvres de Léo Dorfner sont une relecture des images classiquesvouant un culte à la culture pop et rock’n’roll. L’écart formel entre la représentation illustrative des corps et l’ajout de texte (typographie, logo et dessin) sur la peau et l’espace de l’oeuvre, accentue l’aspect iconoclaste des oeuvres et devient alors le champ d’expérimentation plastique.
Né en 1985 à Paris - Vit et travaille à Paris.

Adrien Belgrand

Adrien Belgrand

Adrien Belgrand est ce que l’on nommerait un peintre de son temps. Il se sert de la peinture pour documenter le temps présent et décrir la vie contemporaine pour en dégager de la poésie. On trouve alors une peinture maitrisée, séductrice qui nous transporte dans une atmosphère quotidienne sublimée où nous sommes interpellés, devenons rêveurs. Mais la touche est là pour signifier l’acte même de peindre.
Né en 1982 à Paris - Vit et travaille à Paris.

Jérémie Amigo

Jérémie Amigo

Jérémie Amigo est un jeune artiste qui questionne la gravure et les images dites miniatures qui font indéniablement penser à l’univers des oeuvres de Jérôme Bosch. Des micro-narrations se déroulent à l’intérieur même d’une scène globale. Chaque détail a son importance au travers de scènes tour à tour ironiques, poétiques, dramatiques voire burlesques. Mélange de symboles et rituels ancestraux modernisés à travers des scènes de genre contemporaines, les dessins de Jérémie Amigo révèlent une part de la nature profonde et intemporelle de l’humanité. Entre présent et passé, l’adaptation de l‘homme ainsi que ses limites dans un environnement prédéfini est dessinée.Né en 1987 à Cavaillon en France - Vit et travaille à Bruxelles.

Florence Obrecht

Florence Obrecht

Florence Obrecht aime à parer ses modèles, les vêtir et les mettre en scène pour les peindre, renouant avec les traditions des portraits en pied. Car si sa peinture est parade, c’est qu’elle est nécessairement travestissement de la triviale réalité. Les figures sont là, face à nous, interdites dans leur mutisme et leur frontalité. La jeunesse féminine, sujet principal de ses œuvres, est dotée d’un regard et d’une attitude absente, affichant toujours une sensualité déroutante. Dans son oeuvre tout reste énigme: soyons attentifs aux différents détails pour déceler les anachronismes qui fournissent à sa peinture une subtilité où l’innocence, le rêve, la réalité et ses méandres prennent forme ; une certaine et évidente violence apparaît ainsi au regard du spectateur.
Née en 1976 à Metz - Vit et travaille à Berlin.

Julien Gorgeart

Julien Gorgeart

Les toiles et les aquarelles de Julien Gorgeart semblent témoigner du monde contemporain, celui dans lequel l’artiste et le regardeur évoluent. Il figure la banalité du quotidien peuplé de fêtes dans les salons, de virées noc- turnes entre amis, de paysages urbains et de natures mortes intimes. Malgré les apparences hyperréalistes, Julien Gorgeart est un peintre du simulacre. Au pinceau, il traduit le monde réel afin d’ouvrir des perspectives narratives et cinématographiques. Avec une fidélité de type photographique, ses œuvres représentent des scènes de vies quotidiennes. Pourtant, la réalité n’y est qu’illusion, simulation et réactivation. Issues de sa propre expérience, de celles de ses proches ou d’inconnus, les images subissent un véritable travail de montage.
Né en 1979 en France - Vit et travaille à Rennes.

Timothée Schelstraete

Timothée Schelstraete

Timothée Schelstraete peint des images extraites de son environnement pour créer une collection, une sorte d’atlas pictural et ainsi, sa propre réalité. Les correspondances des formes fragmentaires s’imposent à lui comme une constellation. Filtrée, recadrée, l’image travaille alors le hors-champ.
Né en 1985 en France - Vit et travaille à Paris.

Andoni Maillard

Andoni Maillard

Andoni Maillard emprunte différents médiums dans son art, à la fois provocateur et désarmant de kitch. Ses gravures sur bois, scènes de batailles urbaines, laissent un gout de trophée de chasse. Mêlant une dextérité féminisée à des sujets comblant la gente masculine, l’économie de moyen confrontée à cette patience d’exécution exulte le sujet de l’oeuvre.
Né en 1985 en France - Vit et travaille à Bayonne.

Michal Mráz

Michal Mráz

A travers ses oeuvres, Michal Mráz mélange savamment le monde de la culture street art et l’art majeur, la peinture. On retrouve cette approche dans la technique – une combinaison de peinture traditionnelle à l’huile et l’acrylique, avec l’utilisation de bombe appliquée au pochoir.
Son travail est hybride tant d’un point de vue formel que thématique, mélangeant souvent des éléments incongrus pour former un tout.
Son travail est caractérisé par une narration à multiples niveaux. L’intensité de son travail repose dans l’impact simultané d’un ensemble de composition et sur l’observation du regardant qui sans relâche erre d’un motif à l’autre sans parvenir à se poser. Cette sorte d’incertitude interne liée à l’impossibilité de saisir une réalité saturée, sorte de bruit visuel, fait référence aux thèmes présents dans la peinture de Mráz ; la déconstruction, reconstruction d’une société, une certaine fascination de la mondialisation, le contrôle d’individu tout autant dans la sphère publique que la sphère privée, démontre une réflexion critique de l’état de la société.
Né en 1987 à Bratislava - Vit et travaille en Slovaquie.

Boris Lafargue

Boris Lafargue

Les Structures de Boris Lafargue développent une esthétique à la fois organique, mécanique et structurelle. En agençant des fragments géométriques, en pliant et dépliant la matière ou en reconfigurant des structures spatiales, ses pièces à la fois complexes et minimalistes simulent le mouvement et une dynamique intrinsèque, laissant apparaître le vide et la fragilité qui en réalité les composent.
Né en 1984 à Boulogne-sur-Mer, vit et travaille à Paris, Lille et Athènes.